La panière à linge sale, ce démon

Votre panière à linge n’a été vide que le jour de son achat ? Son odeur de pied vous horripile ? Une solution simple : jetez-là !

« Dirty Laundry », Bitter:Sweet

Il y a quelques mois encore j’avais un monstre chez moi. Un monstre sale, sentant la sueur : ma panière à linge sale. Nous l’appellerons Georges dans la suite de l’article, pour plus de simplicité.

Il y a quelques mois donc, faire la lessive était un vrai problème. Seules deux raisons me motivaient à laver mes vêtements : 1) je n’avais plus un caleçon propre à me mettre. 2) Georges était plein à ras bord.

Le pire, c’est que même une fois la lessive faite, Georges n’était toujours pas vide. Il restait toujours du linge à laver. Mon esprit n’était jamais tranquille. Le démon rempli de vêtement était là tout près, tapi dans l’ombre.

Tuer le démon !

Après avoir jeté les deux tiers de mes vêtements, un nouveau problème est apparu. Si j’attendais que Georges soit plein pour faire la lessive, j’étais rapidement à cours de chaussettes propres. Et j’aime les chaussettes propres. Il fallait donc que je change de technique. Il fallait que je fonctionne en flux tendu. Je décidais de supprimer Georges. Mes affaires, une fois portées, iraient directement dans la machine à laver. Dès que celle-ci serait pleine, je la ferais tourner.

Cette technique est d’une efficacité redoutable. Même si elle parait simple (et sans doute stupide), je la trouve très utile. C’est juste un des nombreux détails qui rendent ma vie plus facile. Ma vie est plus simple et je gagne du temps, tout en éliminant un objet superflu. En résumé :

Côté clair

  • un objet volumineux et inutile en moins: +10 en minimalisme
  • des lessives plus régulières : +4 en organisation
  • des vêtements tout le temps propres : +6 en propreté

Côté obscur

  • l’utilisation de lingettes anti-décoloration : +3 en dépense, -2 en minimalisme
  • la machine à laver tout le temps à moitié pleine : -3 en esthétisme

Action !

Vous êtes intimement convaincu qu’il faut vous débarrasser de votre panière ? Vous voulez gagner de la place et améliorer votre organisation ? La solution :

  1. Premier mois. Transférez votre démon dans une autre pièce. Si les choses se passent mal, vous pourrez toujours la récupérer. J’utilise mon ancienne panière à linge comme poubelle pour les déchets recyclables (-5 en minimalisme).
  2. Deuxième mois . Jetez-la, donnez-la ou vendez-la ! Et passez le reste de votre vie plus léger !

 

Publicités

4 réflexions sur “ La panière à linge sale, ce démon ”

  1. Moi je préfère l’absence de panière à linge sale…y’en aura pas chez moi…mais en même temps, quand on est 5 (fainéants) à la maison et qu’il y a un étage, c’est plus simple !

  2. des machines plus régulière mais pas plus fréquente + une poubelle pour le recyclage sans achat de nouvelle objet je dirai plûtot: +0 en minimalisme et +3 en écologie plutôt 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s