3 moyens efficaces d’augmenter votre productivité

La procrastination semble être le fléau de la génération Y. Mais rassurez-vous mes amis, il doit exister un bon milliard de moyens pour soi-disant « booster votre productivité » ou « vaincre la procrastination ». D’après mon expérience, certains sont extrêmement efficaces, d’autres nettement moins. Laissez-moi vous présenter mes préférés, ceux qui vous transformeront en machine de guerre du « Getting Things Done ».

Si vous lisez cet article, c’est que vous devez être comme ce chat et moi : super feignant (c’est-à-dire feignant avec une cape).

Photographie d'un chat

Mais quand on sait que l’on est feignant, on possède un net avantage : on est obligé de mettre en place des techniques qui permettent d’être plus efficace. On est obligé d’être malin, à défaut d’être volontaire.  Et on change notre environnement, étant donné qu’on ne peut pas changer notre caractère.

Les trois méthodes que je vais vous présenter ici ont été testées et approuvées par moi-même (et bien d’autres personnes beaucoup plus intéressantes que je ne citerai pas ici car je suis jaloux d’elles).

En 47 mots :

  1. Débrancher, pour supprimer la tentation de faire autre chose
  2. Découper, pour supprimer la peur devant un projet qui semble immense
  3. S’engager, pour supprimer l’état de bien-être en cas d’échec

En 640 mots :

Débrancher — Un de mes plus gros problèmes pour travailler est Internet. Mais pourquoi est-ce qu’une chose aussi géniale existe ! Il y a beaucoup trop de connaissances à portée de main. Il y a beaucoup trop de nouvelles de gens que j’adore. Et il y a beaucoup trop de blogs qui publient des articles passionnants. Donc pour bosser, je débranche ! Littéralement : je débranche le câble Ethernet de mon ordinateur. Et du coup, comme je suis trop feignant pour le rebrancher, je bosse.

Éteignez aussi votre téléphone portable (je vous vois venir à regarder en loucedé vos notifications Facebook sur votre smartphone) et éloignez toutes les tentations qui vous semblent trop fortes.

Un conseil : le monde continue à tourner quand on est déconnecté. De toute façon, c’est impossible de tout lire et de tout suivre. La masse d’informations produite chaque jour est telle qu’il faut plus d’une journée pour tout lire. Vous serez toujours en retard, vous ne pourrez jamais tout connaître. Apprenez donc à faire des choix, et à lâcher-prise.

Découper — Je voulais utiliser le verbe « time-boxer » mais il n’existe malheureusement pas (encore). Donc quelques explications : le principe du time-boxing est de compartimenter le temps qui est à notre disposition. Ça a l’air super chiant dit comme ça mais c’est très efficace. En effet, le principal problème des gros projets, c’est justement leur taille. Ils sont si énormes que l’on ne sait pas par où commencer. Et donc on zone (ou on procrastine suivant notre niveau de langage)…

Avec le time-boxing, plus rien n’est effrayant. On découpe le projet en petits morceaux plus faciles à appréhender. Quand j’ai un projet, je décide de travailler pendant 30 minutes sur une tâche précise. 30 minutes ce n’est vraiment pas grand chose. Mais pendant ces 30 minutes, je me consacre à la tâche uniquement, et à rien d’autre. Pas de réponse au téléphone (je dis que je rappellerai plus tard), pas de lecture de mail ou de flux RSS (de toute façon Internet est débranché !). Et au bout des 30 minutes, je prends une pause, de 5 minutes. Puis je recommence, petit pas par petit pas !

Un conseil : plus le projet est effrayant, et plus les périodes de travail doivent être brèves. Plus le projet est complexe, et plus vous devez créer de sous-tâches élémentaires. Pour rappel, un humain n’est jamais qu’un gros tas de molécules bien assemblées 😉

S’engager — Le blogueur Maneesh Sethi a eu cet idée géniale : payer quelqu’un pour lui mettre des claques à chaque fois qu’il traînait sur Internet au lieu de bosser. Étant donné que je ne peux pas ramener de jolie inconnue baffeuse sur mon lieu de travail, j’ai adopté une stratégie différente.

J’ai fait la promesse suivante à ma copine : « Chaque jour j’écrirai au moins 500 mots pour un projet sur lequel je travaille. Et les jours où je n’y arriverai pas, je te donnerai 50€ ». Elle était ravie et pensait déjà à sa nouvelle paire de chaussures. J’ai commencé depuis 2 semaines, et les résultats sont probants : j’ai réussi à écrire les 500 mots chaque jour. Et j’ai souvent écrit plus, vu que j’étais lancé. Les nouveaux escarpins attendront…

Essayez de vous engager publiquement sur un réseau social, ou sur un blog, à faire telle ou telle tâche. Ou prévenez vos amis, votre famille. Extérioriser son engagement est important car cela ajoute une couche de pression sociale, avec ici une couche de pression financière en plus. Le fait de ne rien faire devient moins agréable. Le statu quo est moins confortable. La balance penche donc du côté productif, et une fois que le mouvement est lancé, vous avez l’inertie de votre côté.

Un conseil : commencez par un pari sur objectif raisonnable, quelque chose que vous êtes sûr de pouvoir réaliser aisément. Vous pourrez toujours mettre la barre plus haut ensuite.

Évidemment, toutes ces techniques sont à adapter selon votre type de personnalité. Peut-être que laisser votre navigateur fermé vous suffira. Peut-être que vous aurez besoin de travailler plutôt 40 minutes avec des pauses de 10 minutes. Et peut-être que vous êtes moins vénal que moi et que vous parierez autre chose que de l’argent.

En tout cas, arrêtez de lire cet article et allez bosser !

(EDIT 31/02/2013 : vous avez le droit de voir deux ou trois photos de chatons avant)

Publicités

12 réflexions sur “ 3 moyens efficaces d’augmenter votre productivité ”

  1. Encore une fois, j’adore! Va falloir que je mette tout ça en pratique pour ranger mon appart qui ressemble actuellement à Fukushima post-catastrophe, ainsi que pour mon boulot personnel, ainsi que pour l’apprentissage de nouvelle(s) langue(s), ainsi que pour reprendre le sport, ainsi que pour…. -___-‘
    Oh God, rien que d’y penser ça me fatigue… xD

  2. L’article qu’il fallait au bon moment!
    Au fond on sait tous ce qu’il faudrait faire, mais internet est si vaste et les journées si courte 🙂 maintenant plus d’excuse, je débranche!

  3. Super article ! Je me suis sentie concernée vu que ces temps ci j’ai tendance à regarder Game of Thrones et à jouer à Aion au lieu de réviser mon code de la route et mes cours…depuis une semaine, j’essaie de faire un peu tous les jours mais il y en a eu où j’ai tout balancé aux orties et bien glandé

    1. Merci Opale,
      Je comprends tellement ton problème ! Je jouais à Guild Wars il y a quelques années et je regardais des dizaines de séries US ! Mais j’ai réussi à arrêter GW (et à pas acheter le 2) et je regarde des dramas japonais maintenant, comme ça j’apprends une langue en même temps, donc 0 culpabilité 😉

      Pour ton code (et tes cours), essaie d’en faire au moins un tout petit peu chaque jour, genre lire juste un chapitre, ou répondre à seulement 5 questions. Ça demande peu d’efforts, mais ça permet de garde le rythme !

  4. Je relis avec intérêt ton article écrit il y a presque un an déjà !
    J’applique déjà pas mal de ces conseils, mais lorsque je suis fatiguée j’ai tendance à me disperser (la preuve :p). Le soucis c’est que je bosse sur des outils en ligne alors pas facile de débrancher… Un tuyau peut-être ?

    1. Salut Cécile !
      C’est vrai que ce n’est pas évident quand Internet est toujours à porter de clic, on est vite tenté ! Si tu utilises Firefox, je te recommande Leechblock qui permet de bloquer des sites web après un certain temps ou bien pendant certaines périodes. Super efficace ! Il m’a sauvé de la procrastination plus d’une fois…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s